Rivières à renoncules

Vous êtes ici

Rivières des étages planitiaire à montagnard avec végétation du Ranunculion fluitantis et du Callitricho-Batrachion (3260-3)

Herbier de renoncules sur le cher

Il s'agit d'une végétation des eaux courantes sur des roches mères siliceuses. L'habitat se développee dans des cours d'eau plutôt courants, permanents, aux étages submontagnard, collinéen et planitiaire.

L'habitat prend la forme de longs filaments de renoncules qui flottent dans le courant. Sur le site, l'habitat est présent sur des parties rapides et ensoleillées, plutot sur le Cher.

La variabilité est assez remarquable au fil des saison et des niveaux du Cher. L'habitat est souvent très développé au printemps pour disparaitre en période d'étiage.

L'espèce dominante est la renoncule peltée, Renunculus penicillatus dont la floraison attire de nombreuses libellules, notamment du genre Calopteryx.

Seuls deux zones abritent cet habitat : en aval du gué de Sellat et au niveau de l'ancien passage à Gué à la Ribe. Des prospections seront réalisées en 2020 pour chercher d'autres zones, notamment sur la Tardes.

Renoncule aquatique

Menaces

- Circulation des engins lors du pompage de l'eau dans le Cher (Normalement interdit)

- Pollution ponctuelle, notamment lors de la vidange des étangs en amont dans l'Allier (Normalement réglementée).

Ponte d'une femelle calopteryx dans l'herbier de renoncule