Archives

Vous êtes ici

Un nouvel habitat d'intérêt communautaire

Découvert par Laurent CHABROL du CBNMC*, un gazon aquatique relevant du code 3130-3 « Communautés annuelles mésotrophiques à eutrophiles, de bas niveau topographique, planitiaire d’affinité continentale, des isoeto-Juncetea » de la directive Habitats a été mis en évidence sur les bords de la Tardes à Dorgues.
D'une surface supérieure à 1000 mètres carrés, cet habitat à la fois nouveau pour le site et pour le Limousin.

* Conservatoire Botanique National du Massif Central


(23/09/2010)

L'expertise des travaux sur les mares à sonneurs s'exporte

Les travaux expérimentaux en faveur de la reproduction du sonneur à ventre jaune entrepris à partir de 2007 ont permis d'engranger une solide expérience sur les moeurs de ce crapaud.
Cette compréhension des exigences de sa reproduction a été couronnée cette année par une reproduction explosive et exceptionnelle sur l'ensemble des stations étudiées.
De ce fait, les expériences menées sur le site Tardes & Cher sont suivies de près par les naturalistes européens car elles sont reprodutibles et donc transposables à d'autres sites où l'animal est menacé.
C'est dans ce contexte que deux visites  ont été organisées cet été à l'initiative de Robert VEEN du GMHL : la première, le 21/06/2010 avec Mr Anton STUMPEL* et la seconde le 12/08/2010 avec Mr Ben CROMBAGHS**.

Les travaux réalisés au virage de la RD 915 (mécénat Benito Verrion) et au gué de Sellat (sur crédits 2007 de l'EP Loire) ont été présentés et ont servi de support à une discussion fructueuse et enrichissante d'expériences croisées.
Quelques crapauds juvéniles étaient présents dans le fossé du virage pour étayer les présentations et donner envie d'exporter cette expérience hors de nos frontières.

* : le Dr Anton STUMPEL est Président du Comité de Conservation de la Société Européenne Herpétologique (SEH) et membre du Groupe d'experts herpétologiques pour le Conseil de l'Europe.

** : Mr Ben CROMBAGHS dirige un bureau d'études environnementales aux Pays-Bas (Bureau Natuurbalans Limes Divergens).

(08 septembre 2010)

 

Le Châtelet : la maison pour les chiroptères est achevée

Un abri spécifique a été construit pour les chiroptères en remplacement des bâtiments en état de friche industrielle qui ont été détruits dans le cadre du programme de réhabilitation du site des anciennes mines d'or. Ce bâtiment est accollé à l'ancienne tour de malaxage, seul site de reproduction connu en Creuse du grand rhinolophe, Rhinolophus ferrumequinum. De nombreuses autres espèces fréquentent également le site : 15 espèces ont été identifiées dans le périmètre du site Natura 2000. Cet ouvrage devrait accroître significativement les capacités d'accueil des animaux en période estivale.

(31 août 2010)

 

La cordulie à corps fin enfin recontactée !!

Cette discrète libellule (Oygastra curtisii), inscrite aux annexes II et IV de la Directive "Habitats", n'avait pas été observée sur le site depuis de longues années.

Pascal DUBOC (Cahiers naturalistes de Combrailles) a eu la bonne surprise d'observer un mâle et une femelle aux abords du Cher dans les environs de Chambonchard le 18 juillet dernier.

(27 juillet 2010)

 

Création de mares à sonneurs

Grâce au mécénat de l'entreprise VERRION - BENITO, des travaux de création de mares en faveur de la reproduction des sonneurs à ventre jaune ont été réalisés au mois de mai sur 3 nouvelles stations où des adultes avaient été repérés par Robert VEEN du GMHL.

Les pluies conséquentes de mai et juin ont ensuite favorisé la reproduction de façon quasi explosive sur ces nouveaux sites : de nombreuses pontes et éclosions ont été relevées ces derniers jours.

Divers comptages seront effectués d'ici la fin de l'été pour évaluer la qualité de la reproduction, de la ponte à la transformation en crapaud juvénile.

(17 juin 2010)

 

Code de bonne conduite du pratiquant motorisé

Le Conseil Général de la Creuse a publié et diffusé une plaquette d'information à l'attention des amateurs de pratiques motorisées sur le site Natura 2000. Y sont présentés la cartographie du site, les contacts téléphoniques importants et les recommandations sur les comportements à tenir.

Bien que dédié à ce site Natura 2000, les recommandations de ce code de bonne conduite sont extrapolables à toute pratique motorisée dans le milieu naturel de façon générale.