Le Grand Murin, Myotis myotis

Vous êtes ici

 Couple de Grand Murin - Photo Pascal DUBOC

 

Consulter l'extrait des cahiers d'habitats

Consulter le site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel

Code Natura 2000 : 1324

Protection : oui

Liste rouge : Espèce vulnérable

Directive habitat : Annexe 2, Annexe 4

Convention de Berne : Annexe 2

Convention de Bonn : Annexe 2

Description

Grandes oreilles larges et pointues, ailes larges. Pelage laineux et épais, fauve grisâtre dessus, chamois dessous.

Longueur tête-tronc : 65 à 79 mm.

Queue : 45 à 60 mm

Envergure : 35 à 45 cm.

Poids : 21 à 42 g. (moyenne 34 g). Le plus lourd des chiroptères locaux

Habitat

Lieux boisés avec espaces dégagés. Forêts claires, parcs, friches buissonnantes, à proximité de grands bâtiments ou de grottes.

Activité

Nocturne. Uniquement par temps doux. Grandes colonies en été et pendant l’hivernage. Vol lent, battement d’ailes ample, à une hauteur comprise entre 5 et 8 m au dessus du sol. Hibernation d’octobre à mars dans les fissures de grottes ou dans les caves chaudes.

Reproduction

Accouplement en automne et en hiver. La fécondation, différée se produit en avril. Gestation de 60 à 70 jours. Mise bas en juin. Un seul petit par an.

Longévité : jusqu'à 22 ans.

Alimentation

Exploite les prairies de fauche, les pâtures et les forêts aux sous-bois dégagés où il capture les proies courant sur le sol (carabes, grillons, courtilières).

Menaces

Bien qu’assez fréquent localement, le grand murin voit ses populations diminuer. Les spécialistes attribuent cette diminution au dérangement que subit l’espèce dans les grottes et les carrières souterraines qu’elle fréquente.

Comportement de l'espèce par rapport au site Natura 2000

Activité estivale :

Observé sur le site du Chatelet lors des inventaires de 2003.

(Contact aux ultrasons mais avec difficultés de différencier les espèces de murins).

L'espèce n'a pas été recontactée lors des inventaires de 2008.

Hibernation :

Le grand murin est régulièrement observé, notamment sur Château-sur-Cher, mais avec de très faibles effectifs et associé à d'autres espèces de chauves-souris.

Objectifs de gestion à long terme

Conservation de l’espèce

Suivi scientifique

Consignes de gestion

Préserver son habitat

Action de gestion dans le cadre du Docob

  • Aménagement des gîtes (ESP1)
  • Suivi des populations (S2)