La Lamproie de Planer, Lampetra planeri

Vous êtes ici

 

 
Consulter le site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel

 

 

Code natura : 1096

Protection nationale : oui

Directive habitat : annexe 2

Convention de Berne : annexe 3

Description

Corps serpentiforme, peau dépourvue d'écailles, tête peu distincte du corps, bouche formant une ventouse munie de dents cornées. Sept petits trous branchiaux visibles en arrière de l'oeil, nageoires petites, la dorsale en contact avec la caudale. Dos bleu vert, flancs jaunes, ventre blanc.

Longueur totale : 12 à 20 cm

Habitat

Ruisseaux et petites rivières à cours lent. Recherche les milieux diversifiés : vase, fonds graveleux.

Activité

Ovipare. En avril-mai, la femelle pond de 1 000 à 1 500 oeufs dans un "nid" qu'elle creuse dans le sable. Les jeunes, appelés "ammocètes" sont aveugles et ont la bouche dépourvus de dents. Ils vivent dans la vase pendant 3 à 5 ans avant de se métamorphoser (développement des yeux et atrophie de l'appareil disgestif).

Alimentation

Les jeunes mangent des organismes microscopiques, mais dès qu'ils sont devenus adultes, ils ne se nourrissent plus jusqu'à leur mort.

Menaces

Pollution.

Mauvaise gestion des berges.

Création d'étangs et de barrage qui isolent les populations.

Comportement de l'espèce par rapport au site Natura 2000

 La lamproie de Planer a été identifiée sur le Cher  :

  • au niveau de Champauvergne (Château sur Cher) lors d'une pêche électrique réalisée en 1995
  • en amont de Chambonchard lors d'une pêche électrique réalisée par l'ONEMA en juin 2009. Quatre individus ont été pêchés.

Objectifs de gestion à long terme

Conservation de l’espèce

Suivi scientifique

Consignes de gestion

Il s’agit essentiellement d’une préservation de la qualité de eaux.

Action de gestion dans le cadre du Docob

  • Suivi des populations (S5)