Les landes sèches européennes

Vous êtes ici

La lande du Saut du Loup après restauration

Consulter l'extrait des cahiers d'habitats

Code Natura 2000 : 4030

Code Corine : 31.23

Statut : habitat d'intérêt communautaire

Espèces caractérisant l'habitat

  • Erica cinerea
  • Ulex minor
  • Calluna vulgaris
  • Cytisus scoparius

Description de l'habitat

Les landes sèches sont des formations secondaires installées sur des sols acides, souvent superficiels et le plus souvent issues de déforestations anciennes, suivies de pâturages. L'activité pastorale a d'ailleurs totalement disparu depuis quelque dizaines d'années.

Ces formations sont dominées par les éricacées.

L'abandon du pastoralisme entraîne une reconquête progressive des milieux par les ligneux. Dans certaines régions, ces landes deviennent très résiduelles, ce qui met en danger les populations d'espèces rares qui leur sont liées.

Menaces

  • Envahissement naturels par les ligneux
  • Boisements artificiels

Situation de l'habitat par rapport au site Natura 2000

Surface  : 11,6 ha

Vulnérabilité : moyenne à forte

Habitat présent au sommet des pentes, souvent en limite des zones agricoles. Ces landes sont dispersées sur tout le site en petites unités de quelques ares.

Les colonisation des ligneux est assez avancée sur beaucoup de landes, exceptées dans les zones rocheuses où seules les éricacés peuvent pousser. A long terme, sans une intervention humaine, c'est un habitat qui risque de disparaître naturellement au profit de la forêt.

Plusieurs landes ont été restaurées sur la commune de Budelière et d'Evaux-les-Bains, grâce à la signature de contrats Natura 2000.

Objectifs de gestion à long terme

  • Eviter la dégradation de l'habitat
  • Suivi scientifique

Consignes de gestion

  • Lutte contre l'installation des ligneux
  • Elimination des ligneux et débroussaillage

Actions de gestion dans le cadre du Docob

  • Réhabilitation de landes (HAB4)
  • Entretien de parcelles agricoles (HAB5)
  • Suivi de l'habitat (S1)