La Cordulie à corps fin, Oxygastra curtisii

Vous êtes ici

Cordulie à corps fin - Photo Pascal DUBOC

Consulter l'extrait des cahiers d'habitats

Consulter la fiche de la Société Limousine d'Odonatologie

Consulter la fiche de la DREAL Nouvelle-Aquitaine

Consulter le site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel

Code Natura : 1041

Protection : oui

Liste rouge : Espèce vulnérable

Directive habitat : Annexe 2, Annexe 4

Convention de Berne : Annexe 2

Description

Libellule (anisoptère) trapue à abdomen très étroit, d’un vert sombre métallique bardé de tâches jaunes. Les ailes postérieures sont plus larges à leur base que les antérieures. La larve est de petite taille (20 à 22 mm), trapue et ne possède pas de lamelle caudale.

Habitat

Europe de l’Ouest et l’Afrique du Nord. Les  rivières et les fleuves constituent ses habitats privilégiés.

Activité

Les larves se tiennent dans la vase ou le limon à proximité des berges. 

Menaces

Pollution de l’eau

Recalibrage des berges, curage total

Fermeture naturelle du milieu

Plantation des berges

Situation de l'espèce par rapport au site Natura 2000

Rare en Limousin. Cette espèce de rivière, trouvée aussi sur étang a été observée sur le Cher au Gué de Sellat en 1996 où des exuvies furent récoltées et des adultes observés. Sa reproduction a donc été mise en évidence. La cordulie a été recontactée en 2011 à Chambonchard et sur la commune de la Petite Marche.

Objectifs de gestion à long terme

Confirmation de la présence de la Cordulie sur le site par des inventaires spécifiques

Conservation de l’espèce

Consignes de gestion

Attention particulière sur la qualité des berges

Eviter les boulversements (travaux, aménagements, boisements)

Action de gestion dans le cadre du Docob

  • Suivi des populations (S1)